Comment vous pouvez économiser efficacement 10% de votre salaire

Travail InternetAhhh je m’en souviens encore! Que n’ai-je pas dit lorsque j’étais encore étudiant ? Je me disais, me connaissant, qu’il me suffisait d’avoir juste un salaire pour être le meilleur économe. En tant qu’étudiant, je me croyais vraiment économe et ce n’était pas faux. Comme le dit un proverbe, tant que tu n’as pas traversé la rivière, ne te moque pas de celui qui se noie. Je ne connaissais absolument rien des réalités des salariés.
L’un de mes cousins me lançait cette phrase : « Quand tu seras confronté à la famille, aux charges et aux factures, on verra ce que tu en diras ». Il n’avait pas tort parce que comme je l’ai dit, je n’en savais rien des réalités des employés.
Devenu employé, ayant fait du mieux que je pouvais, je me suis vite rendu compte qu’il est effectivement difficile de vivre avec un salaire et d’être un bon économe. Si vous m’avez bien suivi, je n’ai pas dit qu’il était « impossible » de vivre avec un salaire et d’être un bon économe. Il est en effet possible de vivre convenablement avec son salaire et d’économiser. Il y a toujours une solution pour économiser efficacement.

La solution que je m’apprête à partager avec vous ne pourra être efficace que sous certaines conditions. Ehh oui!! Il n’y a pas de magie. Cela demande toujours une participation active de votre part.

Je vais partager cette solution sous forme d’histoire et dans cette histoire vous êtes l’acteur principal .

Imaginez que la société dans laquelle vous êtes employé traverse des moments difficiles. On entend des bruits de licenciement par ci et par là. Vous avez même vu certaines personnes commencer à ranger leurs affaires. La situation est tellement brusque que vous n’avez pas eu le temps de postuler ailleurs. Vous étiez tellement concentré à donner le meilleur de vous pour la bonne marche de la société. Vous voilà maintenant coincé et stressé. Chaque soir, vous rentrez à la maison et vous ne savez pas quoi dire à votre femme qui ne vous parle
que des dépenses de la maison. Vous essayez de gérer la situation tant bien que mal.
Et un matin, pendant que la tension est à son comble dans la société, votre patron vous fait appelle. Vous avez des sueurs froides. Vous imaginez ce que vous deviendriez si on vous licenciait. Vous pensez à votre femme, à vos enfants, à vos parents. Comment allez-vous subvenir à leurs besoins ? Vous êtes terrifié en entrant dans le bureau de votre patron. Vous ne sentez même pas la climatisation dont vous vous plaigniez quand auparavant vous entriez dans le bureau de votre chef. Vous vous asseyez au conseil de votre patron et il prend la parole pour vous annoncer la fameuse nouvelle.
Il commence par vous dire que la société est en difficulté. Pour remonter cette pente difficile, elle est obligée de soit réduire son personnel soit réduire les salaires. Elle a donc décidé de vous faire une proposition.
Voici la proposition de la société : si vous tenez à garder votre poste, vous devrez accepter une réduction de 10 % de votre salaire.
Vous poussez un ouf ! de soulagement parce que vous vous voyiez déjà renvoyé. Vous vous dites : 10 % seulement ! C’est mieux qu’être renvoyé par ces temps qui courent. Parce que rien ne garantit que vous aurez un emploi après être licencié.
Ce soulagement vous pousse à accepter de gérer 90 % de votre salaire. Cela veut dire que vous serez prêt à faire tenir toutes vos charges et dépenses dans les 90 % du salaire actuel. Vous serez prêt à réduire drastiquement vos dépenses superflues. Il vous sera maintenant plus simple d’adopter cette petite phrase magique pour gérer vos dépenses : « Tout ce qui n’est pas indispensable est inutile ».
D’aucuns diront que c’est la peur de perdre votre emploi qui vous a poussé à agir ainsi. Moi je dirai plutôt que c’est la peur de ne pas pouvoir vous occuper de votre famille qui vous a amené à accepter de vivre avec 90 % de votre salaire. Parce que s’occuper de sa famille est la chose la plus importante.
Si vous arrivez à vous mettre en tête que les 10 % que vous mettez de côté est pour votre bien-être et celui de votre famille, alors vous n’aurez aucune difficulté chaque mois à faire ce geste qui sauve. Considérez maintenant que votre salaire a été réduit de 10 % chaque mois et vivez avec ces 90 %.

La participation active que cette solution demande, c’est une discipline de votre part. Alors, soyez discipliné dans l’application de cette solution. D’ici quelques mois, je vous garantis que vous aurez le sourire aux lèvres en regardant votre compte en banque.

J’espère que cet article vous a quelque peu inspiré dans la gestion de vos finances personnelles. Je serai très heureux de lire vos commentaires !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :